Information sur des sujets sensibles

Information sur le Moyen- Orient

Les 50 derniers articles

site d'information sur l'obscurité qui a envahi l'Orient et site de recueil des étincelles éparses

nuitdorient.com

accueil -- nous écrire -- liens -- s'inscrire -- site


moyen orient info ------les 50 derniers articles

Tsedek-Info d'Israël n° 140 -- mars-avril 2020

Pot Pourri Politique sans Périodicité ni Priorité - n° 258- le 27/01/2020

Un Bien très Précieux Convoité

Par Albert Soued, écrivain, http://symbole.chez.com pour www.nuitdorient.com

16/01/2020

Aujourd'hui, en Occident 1 personne sur 4 pense qu'un Juif a trop d'influence dans les affaires et la finance et 1 personne sur 5 pense de même pour les medias et la politique. 3 Israéliens sur 4 pensent que l'antisémitisme dans le monde occidental est en pleine expansion. Qu'en est-il ?

Le rejet du Juif sous diverses formes changeantes n'a jamais cessé depuis la naissance du judaïsme il y a 35 siècles. Pourquoi ? Question qui m'est souvent posée à la quelle je réponds invariablement : " Parce que nous avons un bien très précieux qui est convoité ".

Ce bien a été reçu et accepté par le peuple hébreu, à la sortie de l'Egypte des pharaons. Et il est constitué de 2 éléments : la Torah reçue au Mont Sinaï par Moïse et la Terre Sainte reprise à Canaan par Josué. Torah et Terre Sainte sont les 2 composantes qui forment la nation hébraïque, puis juive, puis sioniste.

Tout au long de son existence cette nation a été périodiquement harcelée ou décimée par des invasions de peuples du Moyen Orient, puis de la Méditerranée, puis de l'Europe. Le rejet se base sur 2 poncifs basiques qui s'entrechoquent par leur absurdité :

- le Juif est si puissant qu'il est responsable de tous les malheurs du monde

- le juif est si faible qu'on peut l'attaquer en toute impunité

A partir de là, tous les prétextes sont bons pour détester, haïr, mépriser, accuser ou jalouser le Juif. Jusqu'à "la solution finale" imaginée par un sinistre chef austro-allemand, suivi par un peuple frustré par les guerres et les conflits, solution qui a occis industriellement le tiers de la nation juive.

Selon des spécialistes, l'antisémitisme serait né en Egypte à l'époque de l'occupation gréco-romaine il y a 23/24 siècles. Le polythéisme s'opposait au monothéisme hébreu, le Temple détruit, les pratiques juives interdites et la terre d'Israël envahie. Quand on n'a pas la capacité de recevoir et d'appliquer des règles d'éthique, on les déforme ou on les supprime. De même, s'emparer d'un territoire permet d'obtenir une suprématie ou une hégémonie régionale.

En fait depuis 35 siècles les invasions, les massacres, les conversions forcées, les expulsions, les autodafés, les "pogroms" de juifs n'ont jamais cessé. Malgré tout cela, les 2 composantes du bien reçu au Sinaï et à Canaan sont toujours là, la Torah et la terre d'Israël. Pour illustrer ces propos je ne donnerai que 2 exemples de cette haine atavique devant ce bien convoité et haï, rappelée dans 2 fêtes juives "Pourim" et "H'anoukah".

"Pourim" ou la fête des Sorts, une solution finale prévue, mais avortée. Meguilah d'Esther chap 3 /1-11 : A la suite de ces événements, le roi Assuérus éleva Haman, fils de Hamedata, l'Agaghite, en l'appelant à la plus haute dignité, et lui attribua un siège au-dessus de tous les seigneurs attachés à sa personne. 2 Tous les serviteurs du roi, admis à la cour royale, s'agenouillaient et se prosternaient devant Haman, car tel était l'ordre donné par le roi en son honneur; mais Mardochée ne s'agenouillait, ni ne se prosternait. 3 Les serviteurs du roi, admis à la cour royale, dirent à Mardochée: "Pourquoi transgresses-tu l'ordre du roi?" 4 Comme ils lui faisaient cette observation, jour après jour, sans qu'il en tînt compte, ils dénoncèrent le fait à Haman, pour voir si les propos de Mardochée auraient quelque valeur; car il leur avait raconté qu'il était juif. 5 Haman, s'apercevant que Mardochée ne s'agenouillait, ni se prosternait devant lui, fut rempli d'une grande colère. 6 Mais il jugea indigne de lui de s'en prendre au seul Mardochée, car on lui avait fait savoir de quelle nation il était. Haman résolut donc d'anéantir tous les juifs établis dans le royaume d'Assuérus, la nation entière de Mardochée. 7 Le premier mois, qui est le mois de Nissan, dans la douzième année du règne d'Assuérus, on consulta le " POUR ", c'est-à-dire le sort, devant Haman, en passant d'un jour à l'autre et d'un mois à l'autre jusqu'au douzième mois, qui est le mois d'Adar. 8 Puis Haman dit au roi Assuérus: "Il est une nation répandue, disséminée parmi les autres nations dans toutes les provinces de ton royaume; ces gens ont des lois qui diffèrent de celles de toute autre nation; quant aux lois du roi, ils ne les observent point: il n'est donc pas de l'intérêt du roi de les conserver. 9 Si tel est le bon plaisir du roi, qu'il soit rendu un ordre écrit de les faire périr, et moi, je mettrai dix mille kikkars d'argent à la disposition des agents [royaux] pour être versés dans les trésors du roi." 10 Le roi ôta son anneau du doigt et le remit à Haman, fils de Hamedata, l'Agaghite, le persécuteur des juifs. 11 Et le roi dit à Haman: "Je t'abandonne à la fois l'argent et cette nation, dont tu feras ce que bon te semblera."

Assuérus ou Xerses a régné à Suse sur la Perse au 7/6ème s. avant l'ère courante. Le Livre d'Esther symbolise la lutte et le triomphe des Juifs sur l'antijudaïsme de toutes les époques. La pratique de la Torah révèle chez les autres un rejet qui ne peut être expliqué que par l'incapacité de réaliser cette pratique. Les ayatollahs qui règnent depuis 40 ans sur l'Iran/Perse ont comme Guide Suprême Ali Khamenei, qui annonce la destruction de l'état d'Israël en toute occasion, reprenant les poncifs de Haman et convoitant l'hégémonie sur tout le Moyen Orient pour effacer toute pratique de la Torah sur terre.

"H'anoukah", fête des Lumières qui évoque la révolte miraculeuse des Judéens, face à l'autoritarisme gréco-romain- Benjamin Netanyahou : "Il y a 2200 ans, les Maccabées ont mené une guerre de libération du peuple juif et de la foi juive contre les Grecs (séleucides) antisémites qui voulaient éteindre cette foi, piétiner notre liberté, nous chasser de cette terre, dire que nous n'avons pas le droit d'exister. Nous nous sommes battus contre des obstacles incommensurables comme aucun autre peuple ne l'a fait dans l'histoire. Nous avons traversé l'abîme de l'extinction à la survie, à l'indépendance et maintenant à une démocratie florissant…. Et pourtant, nous nous trouvons maintenant au début du XXIe siècle, en l'an 2019, où la Cour pénale internationale, qui devrait savoir le contraire, a établi des décrets qui sont tout aussi antisémites que les décrets des Grecs"

L'empereur Antiochus Epiphane a détruit le site du Temple, interdit les pratiques religieuses hébraïques et occupé le territoire judéen. L'histoire montre que l'Europe, et aujourd'hui la Communauté européenne, a hérité des préjugés gréco-romains vis-à-vis du judaïsme et de l'état d'Israël, et son comportement général n'a pas cessé d'être hostile la plupart du temps. La résilience actuelle d'Israël et la résistance des Juifs peuvent être comparées à celles des Maccabées.

J'ajouterai qu'en 70 ans après la dernière guerre mondiale, l'antisémitisme a subi un bémol du fait de " la shoah " En fait, la reprise de l'antisémitisme, qui a muté partiellement en anti-sionsime, est due surtout à la propagande arabe et à la politique américaine d'Obama favorable à la Confrérie des Frères musulmans et à l'Iran. Paradoxalement, les actions en faveur d'Israël de l'administration Trump ont contribué dans une certaine mesure à la renaissance de ce fléau. Aujourd'hui on recense surtout :

- aux Etats-Unis des actions des adeptes de l'ancien Ku Klux Klan, de sectes antisionistes notamment noires et d'une gauche universitaire agitée par la propagande arabe.

- en Europe, l'antisémitisme actif et physique est surtout le fait de l'Islam intégriste salafiste qui sévit dans les écoles et les mosquées. Il anime aussi les organisations non gouvernementales généralement financées par le Qatar et dédiées au boycott d'Israël, ainsi que des groupes néo-nazis et gauchistes.

De plus, comme dans les années 30 du siècle dernier, on recommence à exprimer sa haine ouvertement en public, par la parole ou le geste, sans prendre de gants, les antisémites étant assurés d'une quasi-impunité.

 * *

Mon dernier livre édité chez l’Harmattan, au Carrefour des Cultures, au 7, rue de l’Ecole Polytechnique - Paris 5

Des Clés pour comprendre la Qabalah

 

© www.nuitdorient.com par le groupe boaz,copyright autorisé sous réserve de mention du site

 

 

 

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web. 


PageRank service www.visual-pagerank.org/

 

Vers le Haut

 

Vers le Haut

 

© www.nuitdorient.com par le groupe boaz,copyright autorisé sous réserve de mention du site

 

 

Les étincelles de lumière venant de

Infos PPPPP

Tsedekinfo d'Israël

Archives gratuites

Fiches par sujet