Information sur des sujets sensibles

Information sur le Moyen- Orient

Les 50 derniers articles

site d'information sur l'obscurité qui a envahi l'Orient et site de recueil des étincelles éparses

nuitdorient.com

accueil -- nous écrire -- liens -- s'inscrire -- site


moyen orient info ------les 50 derniers articles

Tsedek-Info d'Israël n° 123 -- mai_juin 2017

Pot Pourri Politique sans Périodicité ni Priorité - n° 191- le 26/05/17

Informer dans un Océan de Mensonges et de Calomnies

Par Albert Soued, écrivain, http://symbole.chez.com pour www.nuitdorient.com

7 Avril 2017

Une des raisons pour lesquelles Israël n'est pas performant en matière de relations publiques, c'est qu'il applique pour s'exprimer les règles européennes de ni-blanc, ni-noir, de feutre et d'apaisement, avec de longues explications et des justifications complexes.

Alors qu'Israël est au centre du Moyen Orient dont le langage est différent, en tout cas imagé mais clair, irréel mais direct et percutant. D'abord il faut savoir que ce qui domine le verbe dans cette région du monde, c'est l'emphase et la répétition, mais aussi le mensonge et la calomnie; ce n'est pas voulu, cela fait partie de la culture.

2 proverbes arabes résument bien cette culture.

En phonétique " al qizb milh' al rijal " signifie littéralement " le mensonge est le sel des hommes " ; ce qui veut dire en clair qu'un homme est apprécié lorsqu'il déforme la réalité et la vérité, lorsqu'il ment, le mensonge étant le sel de ses propos.

Un 2ème proverbe dit " lel qalam mafish gomroq ", littéralement " on ne paie pas de droits de douane pour parler ", c'est-à-dire qu'on est libre de dire n'importe quoi. Ainsi la parole n'est pas le reflet de la réalité, ni de la vérité. On est invité à mentir, voire calomnier, sans sanction possible.

Et cela n'est pas compréhensible pour l'Occidental, notamment un journaliste ou un reporter, qui croit fermement ce qu'on lui sert comme information sur le terrain arabe, notamment à Gaza où tout est truqué, un véritable studio de cinéma dans la rue, qu'on appelle " Pallywood " en référence à Hollywood, mais qui n'a rien de " saint ". A moins que cet Occidental ne se soit lui-même converti à la culture du mensonge et pratique la désinformation.

Pour faire face à cette situation, il ne s'agit pas d'imiter ces travers et sombrer dans les bas-fonds de l'esprit qui n'apportent à leurs auteurs que déboires in fine. Il faut dire honnêtement, clairement et fermement, avec conviction, sans détours et sans crainte, ce qu'on considère comme la réalité et ce qu'on croit être la vérité. Il faut éviter de se vanter en racontant des exploits techniques ou autres, car cela peut entrainer l'humiliation ou la jalousie.

De toute manière " la propagande " n'est pas appréciée dans la culture du pays d'Israël, et elle est considérée comme un mal non nécessaire.

Si on pense qu'un état arabe est un "état voyou", ou s'il pratique l'apartheid, ou s'il néglige d'appliquer les Droits de l'Homme, il ne faut pas hésiter à le dire, avec des exemples concrets à l'appui, mais brièvement, sans équivoque.

De même, si les populations du sud d'Israël sont traumatisées par les tirs de missiles ou celles des implantations par les lancers de pierres et de cocktail molotov, il faut l'exprimer avec émotion, passion et véracité. Aux mensonges enflammés, il faut asséner des vérités aussi enflammées et les répéter, preuves à l'appui, sans perdre la foi.

De plus, il ne faut pas laisser les domaines de l'art, de la culture et des medias envahir par des intellectuels encore conditionnés par une idéologie "égalitaire, humaniste et universaliste" tout azimut, idéologie inapplicable aujourd'hui au Moyen Orient, idéologie dont profite abondamment l'ennemi islamiste, pour vaincre.

L'échec retentissant de l'info du pays se situe dans les universités occidentales où les jeunes sont sensibles à la " pseudo-victimisation " palestinienne, le Palestinien réincarnant le Christ sur la Croix. Les manifestations en faveur du boycott d'Israël se multiplient par " sensiblerie " et " pensée formatée " en faveur de " prétendues victimes ". Bien qu'elle ne soit pas aisée dans de tels milieux, la diffusion soutenue et massive d'un discours de vérité s'impose d'urgence, d'autant plus que ces jeunes militants seront l'encadrement du pays demain.

 * *

Mon dernier livre édité chez l’Harmattan, au Carrefour des Cultures, au 7, rue de l’Ecole Polytechnique - Paris 5

Des Clés pour comprendre la Qabalah

 

© www.nuitdorient.com par le groupe boaz,copyright autorisé sous réserve de mention du site

 

 

 

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web. 


PageRank service www.visual-pagerank.org/

 

Vers le Haut

 

Vers le Haut

 

© www.nuitdorient.com par le groupe boaz,copyright autorisé sous réserve de mention du site

 

 

Les étincelles de lumière venant de

Infos PPPPP

Tsedekinfo d'Israël

Archives gratuites

Fiches par sujet